1. Eléments géographiques.

La Province du Nord-Kivu est une des 25 Provinces de la République Démocratique du Congo, en dehors de la ville-province de Kinshasa, capitale du pays.

• Situation.

Le Nord-Kivu est situé à l'Est de la RDC. Il est limité à l'Est par le Rwanda et l'Ouganda, au Nord par la Province orientale, à l'Ouest par la Province du Maniema et au Sud par la Province du Sud-Kivu.

• Superficie : 59.631 km 2 .

• Subdivision administrative.

La Province du Nord-Kivu compte 6 territoires, 3 villes, 10 communes urbaines, 17 secteurs - chefferies, 97 groupements, 52 quartiers et 5 cités.

• Villes : Beni, Butembo et Goma.

• Territoires : Beni, Lubero, Masisi, Nyiragongo, Rutshuru et Walikale.

2. Eléments démographiques.

La population du Nord-Kivu était estimée à 4.780.170 habitants en 2005.
Densité : ? 80 habitants/km 2 ; densité sur terres habitables : ? 250 ha bitants/km 2 .
Le dynamisme démographique est remarquable avec un taux de croissance de 3,5% par an.

• Composition ethnique :

Territoire de Beni : Wanande, Bambuba, Balese, Watalinga et Batwa (pygmées).
Territoire de Lubero : Wanande, Bapere et Batwa.
Dans ces deux Territoires, les langues utilisées sont le Kinande, le Kimbuba, le Kilese, le Kitalinga, le Twa et le Kipere. Les Wanande se répartissent en douze clans unis par la langue et l'histoire, à savoir les Bamate, Batangi, Baswagha, Bahira, Bashu (Basukali), Bakira, Bahambo, Batike, Bavinga, Bakumbule, Bahumbi et Bito.

Territoire de Rutshuru : habité par les Hutu, les Tutsi, les Hunde et les Nande, parlant respectivement le Kinyarwanda, le Kihunde, et le Kinande.
Territoires de Masisi et Walikale : Bahunde, Bahutu Batembo, Batutsi et Batwa dans Masisi, tandis que Walikale est essentiellement habité par les Nyanga, les Bakano, les Bakusu, les Bakumu et les Batembo.
Territoire de Nyiragongo : peuplé par les Bakumu, les Bahunde, les Hutu, les Tutsi et les Batwa.

3. Eléments économiques.

Agriculture et élevage.

De par son climat, la richesse de son sol et sa végétation, le Nord-Kivu est une Province essentiellement agro-pastorale. Une large fraction de sa population s'adonne à la culture maraîchère (pomme de terre et légumes), une autre pratique l'agriculture vivrière (manioc, haricot, patate douce, igname, paddy, blé, etc…). On y retrouve également de nombreuses plantations de cultures industrielles (café, thé, quinquina, pyrèthre, etc…).

Avant les guerres, le Nord-Kivu était très réputé dans l'élevage des bovins, ovins et volailles (vaches, chèvres, lapins, basse-cour, etc…)

Mines.

Le Nord-Kivu regorge de nombreux gisements miniers. On trouve notamment de l'or dans les Territoires de Beni, Lubero, Masisi et Walikale ; de l'argent dans tous les Territoires sauf à Nyiragongo ; de la monazite dans Beni, Lubero et Walikale ; du pyrochlore dans Beni et Rutshuru ; de la cassitérite dans Rutshuru et Masisi ; du columbo-tantalite (coltan) dans Lubero, Masisi et Walikale ; de la wolframite dans Lubero, Masisi et Walikale ; du zirconium dans Rutshuru et Masisi ; du phosphate dans Rutshuru ; du diamant dans Lubero et Walikale, et de la tourmaline dans Walikale.

Industrie.

L'instabilité et le déficit en énergie électrique constituent un élément dissuasif pour les investisseurs, ce qui empêche l'éclosion d'un secteur industriel compétitif.
Les quelques unités industrielles qui existent tournent au ralenti, quand elles ne sont pas tout simplement paralysées suite à la mégestion, au pillage consécutif à la guerre et à la difficulté d'approvisionnement en intrants et consommables industriels.
Infrastructures.
Routes.
Le réseau routier du Nord-Kivu totalise environ 5.134 km de routes, dont 829 km de routes nationales, 805 km de routes provinciales et 3.500 km de routes de desserte agricole.

L'état général de ce réseau routier est défectueux.

Infrastructures sociales de base.

La couverture du territoire de la Province en formations médicales, en établissements d'enseignement et en centres sociaux est inégale et largement insuffisante.

• Tourisme.

La Province du Nord-Kivu possède un paysage, une faune et une flore d'une grande variété, très propices au développement du tourisme.

En dépit des agressions de l'homme sur la nature, particulièrement ces dernières années, le Parc National des Virunga, classé patrimoine de l'humanité, et les nombreuses réserves naturelles constituent un capital touristique important pour la Province.

4. Eléments sociaux .

• Le standard de vie et les indicateurs sociaux sont en dessous du seuil de viabilité.

Exemples :

17% de taux de desserte en eau potable, et moins encore en électricité ;
Accès très réduit aux soins médicaux ;
45,4% de taux de malnutrition chronique ;
Espérance de vie : 43,7 ans ;
Taux de prévalence du VIH/SIDA : 5,4%
1 médecin pour 41.351 habitants ;
Taux de scolarisation au primaire : 34,1% ;
Nombre de calories par personne par jour : 1.741,1.
La pauvreté est la règle, l'abondance l'exception. Les conditions d'existence des populations du Nord-Kivu sont déplorables.
Néanmoins, les populations restent engagées dans l'agriculture, l'entreprenariat, le commerce ouvert à tout le pays, à la sous-région et aux pays d'outre-mer, particulièrement l'Asie et ceux de l'ACP.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  © 2008 Province du Nord-Kivu |All Rights Reserved | Terms & Conditions |Contact